– 21 décembre 2015 –

Vietnam : Des millions de plats excellents en pleine rue

Par

Vietnam, une destination intéressante pour ceux qui aiment l’alimentation de rue.

« La gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur », nous dit Théodore Zeldin, sociologue et professeur d’histoire. Depuis longtemps, la gastronomie dans la rue est devenue une partie inséparable de la culture vietnamienne. En en parlant, on imaginera des colporteurs, des chariots ambulants, des rues étroites et bondées, des bruits et surtout des plats appétissants. En effet, cette culture est de savourer des plats et des boissons « rustiques » préparés et cuisinés dans les rues piétonnes ou sur le trottoir.

Un mode de vie exceptionnel

En se promenant dans les rues de grandes villes telles que Hanoi, Ho Chi Minh et Sai Gon, il n’est pas difficile de trouver un « restaurant » populaire et bon marché. Pas de luxe, pas « d’artifice visuelle », les chaises servent de tables, à l’image des restaurants ambulants avec une tringle en bois dans lesquels les ustensiles de cuisine se disposent afin que le restaurateur puisse cuisiner n’importe où. Ainsi le trottoir est surement devenu l’endroit le plus populaire où les forains étalent leurs marchandises. Les vendeurs préfèrent exposer leurs produits à l’extérieur plutôt qu’entre quatre murs. D’une part, c’est la culture, d’autre part, il est évident qu’ils peuvent faire du commerce n’importe où et avec n’importe quel type de client.

Qui sont ces forains ?

Ces restaurateurs sont des petits commerçants, des paysans, des personnes à la retraite, ou même des étudiants qui viennent de toutes les régions du Vietnam pour faire déguster les spécialités de leur région tout en gagnant un peu plus d’argent pour améliorer leur quotidien.

Tous les moyens sont bons pour attirer le client : parfois on peut même manger en musique. En effet, certains employés se transforment parfois en chanteur pour créer une ambiance très festive. De nombreux services se greffent autour de ces échoppes, par exemple on peut nous proposer de garder notre scooter, de nous vendre des gommes a mâcher ou de nous offrir une boisson digestive à base de canne à sucre ou de noix de coco, ou du thé au citron accompagnée de graines de tournesol.

Depuis quelques années, certains marchés de nuit ou bien des rues piétonnes ont été établis dans le but d’améliorer la vie culturelle des habitants et de promouvoir le développement de l’économie du pays. Ce sont des quartiers où sont vendus non seulement de la gastronomie traditionnelle mais aussi de l’artisanat venant de villages de métier.

Une cuisine raffinée

Même si la boutique est petite, les vendeurs accueillent toujours de nombreux clients et surtout les touristes grâce à la diversité et à la saveur de leurs plats vendus dans la rue. Voici quelques plats les plus connus :

Le Pho (se prononce « feu ») est une spécialité du Vietnam, et peut être servit à tous les moments de la journée. Il y a plein de types de Pho comme celui au poulet ou au bœuf accompagne d’un potage (servi chaud) ou d’une sauce spéciale.

Le Bánh Mì est une baguette de pain servie avec de la viande, du pâté ou des œufs, et accompagnée de carottes, coriandre et autres aromates.

Le Chè est un dessert à base de haricots, du riz gluant et de fruits. Servi chaud ou froid.
Il y a encore beaucoup de boissons tels que le café, la bière, le thé au citron qui sont les boissons les plus aimés.

Un aperçu de l’alimentation dans la rue vietnamienne

Renom dans le monde

Depuis quelques temps, la gastronomie vietnamienne est souvent présentée dans les médias étrangers. Selon le New York Times, elle est même la  » nouvelle star culinaire de l’Asie » et voit en elle une des 10 meilleures cuisines au monde. La chaîne américaine CNN a ainsi présenté plusieurs fois la gastronomie vietnamienne. Les restaurants et festivals gastronomiques du Vietnam attirent de plus en plus d’étrangers, afin d’apprendre à cuisiner les plats typique de ce pays.
Imagine-vous que vous baladiez dans les rues vietnamiennes avec 5 euros en poche, vous pourriez goûter au moins à 4 plats différents. Sans aucun doute vous trouverez de quoi ravir votre palais.

Venez au Vietnam, laissez vous pousser par le rythme et succomber aux spécialités de ce pays encore méconnu pour sa gastronomie florissante!

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *