– 10 juin 2019 –

L’image de la femme en Chine/////Yixin LIU

Par

« Correcte », tel est l’adjectif que l’on peut généralement attribuer au bon modèle de la femme en Chine.

En grandissant, presque toutes les chinoises entendent souvent cette recommandation : « Soyez toujours convenable !». Cette qualité féminine s’accompagne toujours de l’élégance, de la sagesse et d’une absence appropriée. On dit souvent : « Derrière un homme réussi, il existe nécessairement une grande femme » et généralement, le peuple chinois considère cette maxime comme la louange la plus honorable pour une femme, pourtant elle encadre aussi la place que la femme tient dans notre société : éternellement dernière les hommes !
La femme doit se présenter comme la lune qui reflète la lumière du soleil pour briller, qui se cache modestement sous l’existence du soleil pendant la journée et qui éclaire doucement la terre pendant la soirée à cause du sommeil du soleil. Autrement dit, il vaudrait mieux que les femmes sachent comme faire « ressortir » leurs maris tout en ayant la capacité de les remplacer parfois quand ils sont fatigués. Cette convenance dont la définition nous montre plusieurs contradictions explique certainement notre point de vue traditionnel sur les femmes.

Nous préférons bien sûr les femmes intelligentes mais surtout les femmes qui savent comment dissimuler leur talent devant les hommes pour leur laisser assez de place à jouer leur rôle viril. Elles doivent consciencieusement se cultiver en gardant l’écart sexuel, par exemple, communément, un master est suffisant pour une femme, un doctorat va leur donner le risque de devenir « une femme restante » – expression péjorative qui désigne les femmes qui n’arrivent pas à se marier avec n’importe qui après l’âge de 30 ans- Ensuite, nous obligeons les femmes à travailler pour contribuer à la dépense de la famille, pourtant les hommes ne partagent presque jamais les affaires domestiques avec elles. Selon un reportage américain, il existe en Chine environ 70% de femmes actives, sur un pourcentage total de la population active chinoise qui est de 76%.
Néanmoins, dans la majorité des familles, les femmes prennent encore la responsabilité principale de faire le ménage. De plus, nous trouvons que rester silencieuse est aussi un grand avantage féminin, particulièrement quand le mari est absent dans la vie quotidienne, elle doit supporter sa disparition en s’occupant parfaitement de la famille pour accueillir son retour, même s’il sort seulement pour s’amuser, il vaut mieux qu’elle se taise. Pourtant elle doit maîtriser aussi le secret d’éloquence, en vue de gagner la gloire pour son mari en public.

Alors, pour les chinois, une femme correcte est une femme sagace qui ne vole jamais la vedette d’un homme, elle est un miroir sculpté et orné de plein de pierreries qui réfléchit uniquement lapothéose de l’homme!

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *