– 14 mai 2016 –

Le Bisontin et son Style

Par

La nature, la gastronomie, la diversité des gens : Besançon est toujours rempli d’ aspects à découvrir. En observant d’un point de vue plutôt personnel, l’idée de comprendre davantage les Bisontins  m’est venue il y a quelques mois. en tant qu’étudiant en mode, j’ai essayé de classifier ses individus sur la base de leurs styles. Les saisons changeantes, les tendances et l’âge sont plusieurs éléments que j’ai pris en compte dans cette petite enquête…

Les rires des jeunes filles remplissent Le Passage Pasteur, « cité » nouvellement ouverte au milieu du centre ville de Besançon. Ce grand bâtiment abrite des boutiques de mode très populaires: un paradis sur terre pour les ados!

A midi et demie, je m’engage dans une chasse, guidé par la curiosité, provoquée par une question simple : comment s’habille un(e) Bisontin(e) ? Est-ce qu’il porte toujours une veste en cuir noir ? Est-ce qu’elle porte encore le pantalon en denim – jeans ? Est-ce qu’il imite souvent le look de ses amis ? Met-elle plus de 5 minutes chaque matin pour s’habiller ?

edt20_putuu-300x169À l’entrée de H&M, je remarque une figure enveloppée par une robe noire. Élégamment maquillée, elle marche autour des mannequins. Je l’approche, la salue avec un grand sourire. Étant donné qu’elle est très accueillante, je lui propose d’être interviewée et elle hoche la tête: « La mode, ça change trop rapidement. Moi, je porte les choses qui me vont. En fait c’est très stylé aujourd’hui d’avoir son propre style. », dit elle fièrement. « Je garde toujours avec moi les trucs qui ont une valeur sentimentale. »

Cinq minutes plus tard, je rencontre une autre dame complètement habillée en blanc et dont les lèvres étaient rouges, la cerise sur le gâteau ! À part de cet ensemble courageux, elle est timide : « Je fais attention au style, un petit trop en fait. Je mets  20 minutes pour m’habiller chaque matin, c’est la folie ! » Elle me raconte même une histoire embarrassante sur son obsession de la mode.

« J’aime bien acheter des choses similaires comme mes amis. Nous les filles, on porte toujours ces chaussures blanches d’Adidas. », admet une jeune femme en regardant son amie. Deux autres jeunes femmes adorent porter des écharpes. « Il fait jamais trop chaud pour porter une écharpe à Besançon ! Çà fait partie de mon look de jour en jour. » C’est vrai, en observant les autres femmes ce jour là, elles aiment tellement les écharpes !

edt20_putuuuEnsuite, je me suis concentré sur les hommes qui visitaient les boutiques. La plupart de ces hommes ont refusé de participer et répondre à cette petite enquête.
30 minutes s’écoulent, avant de rencontrer un homme qui s’intéresse à la question sur la façon de s’habiller : « Parfois les gens aiment bien se soucier de leur habillement. Il existe aussi ceux qui n’ont aucun sens du style. Je fais plus d’effort si nécessaire. À côté de cela, je m’habille de manière ordinaire », dit l’étudiant en architecture. On échange encore un petit peu et il me donne des petits conseils pour approcher les gens.
Je l’ai remercié et je suis rentré.

Le jour suivant, je reprends mon enquête. La pluie rendait humide l’atmosphère et Le Passage Pasteur était presque délaissé. Heureusement, je réussis à trouver un jeune homme dans la boutique « Bershka ». Son profil était ‘typique’ ; il portait un pantalon noir d’Adidas avec un pull correspondant. « Ce look, c’est classique parmi les gars. On aime bien les trucs sportifs et ‘relaxes’. », exprime ce lycéen mince. Durant une heure, je pose des questions à 3 autres garçons ; deux d’entre eux ressemblaient au garçon précédent. Le look comprenant des vêtements fabriqués par Adidas semble être le dernier cri chez les jeunes. Pourtant cette mode n’est pas appréciée de tous: « Je comprends pas cette tendance surfaite. Çà ne fait rien de classe ! », me confie une dernière personne.

C’est vraiment intéressant, l’intérêt divers des Bisontins par rapport à la mode. Les jeunes prennent plaisir à s’habiller de la même façon que leurs potes, et en général ceux qui travaillent ou sont engagés dans la vie professionnelle décident de mettre de côté de telles idées d’habillement. Les autres avouent que leurs propres styles leur vont parfaitement bien.
Après cette petite enquête, il me semble que le Bisontin typique fait attention à son style mais en même temps ne suivent pas toujours  les tendances dictées par les médias ; ils imitent plutôt leurs proches.
Et vous ? Êtes-vous typique ou unique ?

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *