– 21 mai 2015 –

La culture musicale de Long Island, New York

Par

Quelle est la meilleure manière de connaître un lieu? Le visiter? Oui, mais même quand on le fait, il y a parfois quelques facettes de la culture que l’on rate. La musique, vous y avez pensé?

En restant dans son fauteuil, écouter la musique qui vient d’un endroit dit beaucoup à propos de sa culture et de ses habitants et ce qu’ils mettent en valeur. New York, et plus spécifiquement Long Island, est un lieu avec une culture riche et diversifiée qui se découvrir en musique.

L'état de New YorkQuand on entend le nom New York, quelle est l’image qu’on a en tête ? Souvent c’est l’image de la grande ville avec ses gratte-ciels, ses lumières brillantes, et toute sa merveille. Cependant ce que beaucoup de gens méconnaissent est que la ville de New York ne représente qu’une petite partie d’un état qui s’entend sur des centaines et centaines de kilomètres (On peut rouler 10 heures de temps et encore n’arrive pas à traverser tout l’état!). Même si les gens savent que la ville ne fait qu’une petite partie de l’état, c’est vraiment rare qu’on connaît Long Island, une île plutôt petite juste à l’est de la ville. Moi, avec des millions et millions d’autres gens, j’appelle cette île « chez moi ». Ici nous sommes fiers de plusieurs choses que nous représentent comme notre cuisine, nos plages, et notre accent un peu ridicule. Mais il n’y a rien qui nous rend plus fier que les gens célèbres qui vivent au même endroit que nous, particulièrement dans le domaine musical. Long Island a produit un bon nombre de célébrités les plus connues aux Etats-Unis. Paul Simon, LL Cool J, Lou Reed, et Mariah Carey, juste pour en nommer quelques-unes. Mais bien qu’on ne sente que de la fierté pour ces superstars, il y en a une en particulière qui a vraiment réussi à capturer les cœurs et les âmes des habitants.
En 1971, un jeune homme qui s’appelle Billy Joel a sorti un premier album, sur lequel on trouvait quelques chansons qui auront vraiment un grand succès. Mais au début de sa carrière, on n’a pas fait beaucoup attention à ce garçon de Hicksville (la ville juste à côté de la mienne !) Après tout, il était à peine un adulte qui s’est retiré du lycée ! Alors comment est-ce que ce petit inconnu est devenu notre grande fierté ?

Une star est née

Tout cela a commencé en 1973 quand Joel a sorti sa première chanson hit Piano Man. C’est là qu’ on a vraiment commencé à l’écouter et à le connaître. Depuis ce temps, il a sorti un très grand nombre de chansons qui ont vraiment réussi et il est devenu un des artistes les plus vendus de tous les temps. C’est donc en toute logique que nous, les Long Islanders, comme nous nous appelons, soyons fiers de lui. Mais il y a plus de raisons pour lesquelles on éprouve un tel orgueil pour lui. Contrairement aux autres artistes qui étaient mentionnés avant, Billy Joel n’oublie pas d’où il vient. C’est-à-dire qu’il n’est pas seulement née et élevé sur Long Island, mais il en parle dans ses chansons. Il utilise les noms des lieux connu, comme dans le titre de son premier album qui s’appelle Cold Spring Harbor, qui est aussi le nom d’un village plutôt connu au nord de l’île. Il le fait aussi dans sa chanson The Downeaster Alexa, où il mentionne Montauk et Gardiners Bay, qui sont tout à l’est de l’île. Joel fait non seulement allusion aux villes de Long Island, mais aussi aux endroits vraiment connus de ses habitants. Par exemple, dans sa chanson It’s Still Rock and Roll to Me il mentionne le « Miracle Mile » qui est un centre commercial plutôt haut de gamme sur la côte nord, connu de tout le monde.

La culture par la chanson

Sur Long Island, la cuisine italienne est vraiment importante dans notre culture. Dans sa chanson Scenes From an Italian Restaurant, Joel capture cette importance et la représente d’une manière plus facile à comprendre des étrangers. Il est supposé que le restaurant italien dont il parle est Christiano’s,

Christiano's
Christiano’s

où je suis allée tout le temps avec mes parents quand j’étais petite et qui est encore un de mes restaurants favoris. C’est pour de telles raisons que les gens de Long Island adorent Billy Joel ; il est comme nous, il mange dans les mêmes restaurants que nous, il fait du shopping dans les mêmes magasins, il aime les mêmes équipes de sport, mais surtout il a mis en avant notre île, plutôt inconnue sur la carte. Il comprend ce qu’être de New York vraiment veut dire, et il capture ces sentiments d’une manière que le reste des habitants ne peuvent pas. Il le comprend, et il l’explique à ceux qui ne le comprennent pas avec sa musique. Plus spécifiquement, avec une de mes chansons favorites New York State of Mind où il montre parfaitement ce qu’être fier de chez vous vraiment signifie.

Billy Joel, notre ami

Pour nous, Billy Joel est plus un ami qu’une célébrité. Sa musique est

Billy Joel à Madison Square Garden
Billy Joel à Madison Square Garden

vraiment la meilleure représentation de Long Island qui capture sa culture et son état d’esprit et les  inclut dans des chansons entraînantes et généralement joyeuses. Sa musique est différente de celle des autres artistes qui viennent de Long Island, par le fait que des gens de toutes générations peuvent l’apprécier et en réalité, c’est généralement la seule musique sur laquelle ma mère et moi sommes d’accord. C’est la seule chose que nous écoutons quand nous sommes ensemble. Il fait partie intégrale de notre culture et notre identité, et sans lui rien ne serait pareil. Connaître Billy Joel c’est connaître Long Island.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *