– 29 mai 2014 –

Les formations au CLA sont-elles les mêmes?

Par

Au Centre de Linguistique Appliquée de Besançon ( CLA ), il y a quatre programmes de formations auxquelles des étudiants étrangers et français participent. Ce sont le cours semi-intensif, le cours intensif, le cours de Langue, Culture, et Société ( LCS ), et le cours de langue vivante étrangère ( LVE ). Étant donné que les formations sont séparées elles-mêmes, les manières d’étudier et d’enseigner par le regard des étudiants sont aussi différentes.

Au Centre de Linguistique Appliquée de Besançon ( CLA ), il y a quatre programmes de formations auxquelles des

Le CLA lui-même
Le CLA lui-même

étudiants étrangers et français participent. Ce sont le cours semi-intensif, le cours intensif, le cours de Langue, Culture, et Société ( LCS ), et le cours de langue vivante étrangère ( LVE ). Étant donné que les formations sont séparées elles-mêmes, les manières d’étudier et d’enseigner par le regard des étudiants sont aussi différentes.

Le cours semi-intensif
Ce type de cours qui vise à apprendre la langue française doucement aux étrangers ne se déroule que pendant 3 heures

par jour et donc 15 heures par semaine, du lundi au vendredi. Les étudiants ont beaucoup de temps libre pour passer leur vie quotidienne. Voyons comment le cours est informel selon les étudiants: << Il y a beaucoup d’activités amusantes à l’oral et d’articles courts et simples à comprendre qui nous donnent envie de parler et de participer dans les activités pour comprendre mieux l’objectif de la séance >>, raconte Maisarah Aimi, une

Les étudiants de nationalités variées
Les étudiants de nationalités variées

étudiante de ce cours. Ils ne s’ennuient jamais, en fait ils sont excités avant d’entrer dans leurs cours. Par conséquent, ils viennent toujours au cours à l’heure. L’enseignement qui a lieu seulement dans la salle de classe s’ appuie surtout sur l’écoute et sur l’oral. << À l’inverse, nous faisons beaucoup d’effort au niveau de grammaire comme faire un essai chaque semaine à part de réviser tous les jours pour 2 heures ou davantage après ou avant le cours parce que nous croyons que la révision est très essentielle et demandée par les professeurs >>, affirme Iman Zarith, témoin malaisienne du cours. Pour eux, la phonétique est le plus grand obstacle  et ils le résolvent en chantant des chansons françaises et en écoutant des témoignages et en les répétant. De toute façon, ils aiment beaucoup leur cours.

Le cours intensif

Celui-ci est à peu près comme le précédent. Ce cours dure 5 heures par jour et 25 heures par semaine pour une durée d’un mois seulement. Malgré le temps long dans la classe, il ne dérange pas les étudiants de nationalités variées de passer leur vie quotidienne à étudier. Ils révisent, cherchent des informations, écoutent des chansons à la maison comme cela est une exigence supplémentaire par des professeurs pour environs une heure pour comprendre mieux dans les cours qui deviendraient difficile quand ils passent à un autre niveau plus haut. << Dans la classe, nous faisons des discussions chaleureuses avec les professeurs et parfois passent un contrôle à la fin de la semaine >> ,dit Ryan, un étudiant américain. Les étudiants sont extravertis ou introvertis selon la discussion temporaire et quand ils ne comprennent pas, ils ne peuvent pas répondre ou bien continuer à parler. << Les professeurs motivés nous appuient surtout au niveau de l’oral et l’écoute, donnent des petits devoirs nécessaires et de temps en temps proposent une sortie s’ils peuvent >>, ajoute-t-il. Ce n’est pas que la leçon soit difficile mais les étudiants doivent améliorer leur français en pratiquant ce qu’ils apprennent. En somme, ils aiment bien leurs cours, ça c’est sûr.

Le cours de LCS

Des étudiants devant le CLA
Des étudiants devant le CLA

Ce cours est plus scolaire et universitaire que les autres cours et sert souvent aux étudiants qui voudraient continuer leurs études dans les universités françaises locales ou ailleurs. Il y a deux classes dans ce cours qui sont la classe obligatoire et la classe optionnelle et qui font au maximum 17 heures ou 18 heures par semaine auxquelles tous les étudiants doivent participer de manière à obtenir leur diplôme pour aller dans les universités choisies. Alors l’emploi du temps diffère pour chaque étudiant selon leurs choix des modules optionnels et il leur convient car d’abord les étudiants choisissent leurs classes en fonction de leur vie quotidienne. << Le cours est plutôt informel puisque nous posons des intrigues et répondons toujours aux questions avec les professeurs sur un sujet informatif ou argumentatif d’un article d’un magazine ou un journal qui peut avoir une discussion très vivante et peut également avoir une discussion sombre ou bien silencieuse! >> raconte Quzairie, un étudiant en C1.1. Cette façon d’étudier est efficace selon eux vu qu’ils découvrent du vocabulaire nouveau et de nouvelles idées pour analyser ensemble le sujet difficile qui est parfois compréhensible et parfois complexe. << Les professeurs nous donnent énormément de devoirs ou des projets et faire des visites pour réaliser complètement des séances du cours. C’est pour cela, nous venons en classe chaque jour de la semaine tranquillement sauf quand nous oublions notre devoir >> affirme Fadzli, un étudiant malaisien en B1.1. Par ailleurs, comme ils croient que la révision est un ascenseur scolaire à part de lire et parler beaucoup, ils révisent vraiment la grammaire, font de recherches sur des actualités et approfondissent le français par des lectures de la littérature française empruntée à la médiathèque constamment une heure ou deux heures par jour bien que les professeurs ne le demandent pas. De plus, ils se concentrent plus sur le vocabulaires et sur la manière d’élargir leurs idées.

Le cours de LVE
Ce cours de langue vivante étrangère qui vise les employeurs professionnels à approfondir l’anglais ( ou une autre langue ) dans la semi-journée a 20 heures par semaine et convient à leurs emplois du temps de travail comme ils travaillent dans le soir. << Ce que nous apprenons en cours est parler, discuter et converser entre les professeurs et nous ou bien dans des groupes pour s’adapter dans des situations variées ou autrement dit une mise en situation selon nos emplois différents >> dit Jérôme, un étudiant au CLA et pharmacien au dehors. Ensuite, les étudiants se sentent très motivés et ont envie de parler toujours en prenant des notes sur la  grammaire puisque le sujet est ouvert et intéressant et avec la technologie comme le tableau électronique, l’enseignement est plus facile et pratique d’ailleurs. De plus, ils révisent volontairement eux-mêmes un peu comme regarder la télévision en anglais, par exemple le Skynews et le CNN de manière à savoir ce qui se passe globalement, lire des livres anglais dans le but d’enrichir leurs vocabulaires et relire des documents qu’ils apprennent au cours soit avant de dormir, soit avant de partir à la classe. Finalement, << nous nous concentrons tellement au niveau de la grammaire, le vocabulaire, et notre connaissance pour nos avenirs surtout dans le monde professionnel >> affirme Laurent, un étudiant en ingénieurie robotique.

 

Quelques témoignages…

L’interview avec un étudiant en LVE:

L’interview avec un étudiant en LVE:

L’interview avec une étudiante du cours semi-intensif:

L’interview avec une étudiante du cours semi-intensif:

Liens Youtube

L’interview avec un étudiant du cours LCS:

L’interview avec un étudiant du cours LCS:

 

 

 

Muhammad Usamah MOHD RIDZUAN

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *