– 27 mai 2014 –

Bienvenue au paradis gourmand du CLA !

Par

Ouvrez les yeux pour une expérience stupéfiante qui vous donnera un goût du CLA.

Avez-vous déjà fait un voyage autour du monde? Il y a une opportunité seulement pendant deux jours chaque année pour réaliser ce rêve. Le tour du monde en 80 plats organisé par le CLA est un grand événement très connu partout en Franche-Comté pour apprécier la diversité
chaque année. Les étudiants de partout dans le monde préparent des programmes traditionnels qui représentent leur pays natal.
Le travail des deux directeurs des activités culturelles, Florian Chapey et Vincent Preioni, est pour beaucoup dans le succès de ces deux jours, les 19 et 20 mars.
Le Tour du monde en 80 plats a été créé pour partager la connaissance entre les différentes cultures et pour promouvoir les interactions entre tous. Il est nécessaire d’utiliser le français pour parler aux gens de différentes nationalités ; comme Florian l’a bien dit l’objectif est de se
servir de « la pratique de la langue concrète des études au CLA ».
Cet événement est avantageux pour les relations publiques du CLA aussi. Connu pour le Tour du monde en 80 plats, le CLA est le plus grand centre d’études des langues étrangères. Neuf langues étrangères y sont enseignées avec une emphase sur la pratique de l’oral.

Quels pays trouvait-on au Tour Du Monde?

Mexique Corée du Sud Indonésie Japon Turquie
Chine Malaisie Taïwan Tunisie Birmanie
Azerbaïdjan Sénégal Italie Maroc
Syrie Espagne Libye Roumanie

L’organisation de l’événement

La préparation du Tour du Monde en 80 plats commence des années à l’avance. Les réservations pour 2015 et 2016 sont déjà organisées au Grand Kursaal de Besançon. Florian et Vincent ont commencé à contacter les étudiants pour potentiellement participer à l’évènement de 2014 en décembre 2013. Cela a permis aux étudiants d’organiser leurs idées et de trouver tous les ingrédients obligatoires pour les repas traditionnels.

Ils essaient de rassembler le plus de pays possibles. Un aspect formidable du Tour chaque année, c’est que les nationalités différentes qui habitent à Besançon y participent également.
La préparation du Tour le jour même devient encore plus stressante. Dans le Grand Kursaal, les tables qui représentent chaque pays doivent être placées autour de la salle. Chaque stand est masqué par des rideaux avant le commencement de l’événement.

La préparation des participants

Les costumes traditionnels d'Indonésie
Les costumes traditionnels d’Indonésie

Des mois de préparation deviennent deux nuits de stress et
de succès mondial. Près de deux douzaines de pays ont
participé, de la Corée du Sud au Sénégal en passant par
l’Espagne, à cet événement.
Certains des participants ont partagé leurs expériences
positives de la préparation du ‘Tour De Monde’.
Tanisa Divaa Siti Murbarani, 18 ans, a participé à une
danse Indonésienne avec des costumes et bijoux
élaborés ; avec deux autres filles, elle a “préparé cette
danse pendant 2 semaines. C’était une danse traditionnelle
de l’ouest de Sumatra.”

Jennifer Yen et les autres taïwanais ont “ commencé à se préparer à partir de 13:00. C’était difficile et très stressant de faire 72 omelettes  taïwanaises en trois heures. Le temps, on a pensé, est un peu court  pour aller au Kursaal installer tous les plats et les décorations.”

 

Leur préparation totale a pris 5 heures. Beaucoup de leurs ingrédients ont été trouvés à Chateaufarine. Cependant pour d’autres, c’était plus facile. Nani Aragón et Andrés Meana Fernández, deux étudiants qui viennent d’Espagne, ont expliqué qu’ils participaient pour la première fois, et ils ont cuisiné avec sept autres amis de l’Espagne. Bien que le travail était énorme, il n’était pas difficile. Ils ont également joué une chanson espagnole accompagnés de leur ami , Juan Murias, qui jouait de la guitare.
Parmi les plats préparés par chaque pays, les favoris étaient évidents. D’Espagne “c’était la tortilla (omelette aux pommes de terre et oignons).” D’Italie le « plat préféré était les « Arancini  » (boule de riz frite à l’extérieur et farcie avec de la tomate, de la mozzarella et des petits pois).”
Pour les Taïwanais, “le thé au lait perle,” était préfère. Il est appelé « Bubble Tea » aux États- Unis.

L’expérience des spectateurs

La vue des spectateurs
La vue des spectateurs

Étant donné que les réactions des spectateurs sont vraiment    importantes et nécessaires, nous avons interviewé certains spectateurs  de différents âges en direct du Grand Kursaal.
Maria, une étudiante en deuxième année spécialisée en Gestion- Economie à l’Université de Franche-Comté. Un des ses amis qui a participé à cet événement l’a invitée. Elle a trouvé que cette activité Internationale est riche et intéressante. Bien qu’elle ne fasse guère la cuisine chez elle, elle a quand même aidé ses amis à la préparation. En outre, grâce à cet événement, elle a également rencontré de nouvelles amies. C’est elle qui veut essayer toutes sortes de plats. Jégo, un jeune homme m’a dit que c’était la première fois qu’il venait ici. Son ami l’a amené par hasard à cette grande salle. C’est une magnifique expérience pour lui. Et puis, nous avons rencontré une famille. Une dame avec ses deux  filles. C’est la dixième année qu’elle vient ici. Durant ces dix ans, sa fille aînée grandit et devient plus belle, et sa fille cadette est née et a suivi sa mère pour cette activité. Cette famille amoureuse témoigne du développement du tour du monde en 80 plats. La fille mignonne s’est présentée mais elle était un peu nerveuse, sans doute à cause de moi, une inconnue.

Et la dame m’a parlé des changements de cette année : plus de français qu’avant, la queue infinie l’a étonnée ; de l’autre côté , les prix augment aussi.

Lola, une fille de neuf ans, est venue avec sa famille chaque année. Comme les autres enfants, elle était curieuse de tout. Même si sa mère l’emmène chaque année, les performances et les plats annuels ne sont pas les mêmes. Par ailleurs, elle a même mangé beaucoup et s’est sentie satisfaite .

Nadir Elmalti, 22, Libye, a pensé que “cette soirée était incroyable et très intéressante…” il a expliqué qu’il aime toute la nourriture, en général… Il a apprécié les danses et chansons qui sont super parce qu’elles font bouger. Et en dehors des plats libyens, la nourriture indonésienne et marocaine sont ses préférées.

Maggie Dubnicka, une étudiante du CLA originaire du Wisconsin aux États-Unis, a exprimé sa déception de ne pas avoir pu essayer tous les plats. « Malheureusement, je n’ai pas goûté toutes les choses. Mais j’aime bien la nourriture de l’ouest de l’Afrique…c’était triste de voir qu’il n’y avait pas de plats américains. »

Qi Cui nous dit qu’elle “aime bien cette activité ! Grâce à ça , on peut connaître les cultures
diverses, rencontrer les autres…” Qi est aussi un étudiante au CLA, qui vient de Guiyang,
Chine.

Une expérience enrichissante

La vue à vol d’oiseau
La vue à vol d’oiseau

La meilleure façon de connaître d’autres cultures est de se  faire plaisir directement. Le Tour du monde en 80 plats permet une expérience de la connaissance qu’on ne peut obtenir nulle part ailleurs. Avec cet événement, le CLA fournit l’ environnement le plus enrichissant non seulement pour les étudiants internationaux mais aussi pour les résidents de Besançon.

La fierté de leur pays natal aide les étudiants du CLA à  établir une expérience réussie. Assurez-vous d’assister à la prochaine édition du Tour du monde en 80 plats pour cultiver votre connaissance de la diversité à votre portée.
Le sens de cet événement est de créer un pont culturel pour bien connaître le reste du monde.

Personnellement, en raison des plats enrichissants, cet événement multi-culturel m’a beaucoup étonnée.
Je trouve qu’il peut favoriser la communication des étrangers qui sont venus de pays
différents dans le monde entier. De plus, grâce à cette activité culturelle, on a la chance de
regarder des représentations intéressantes, et à la fois de goûter des aliments délicieux.
Bien qu’il soit difficile de préparer les plats, les participants rejoignent mon avis sur ce que j’ai
apprécié .
En somme je souhaite que l’édition prochaine du Tour du monde en 80 plats puisse être organisée
avec le même succès .

Ecrit par Patricia,  Scarlett,  Xuan,  Ziting.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *