– 27 mai 2014 –

La Fermeture de l’école d’horlogerie

Par

Les développements dans l’horlogerie ont contribué à la création de l’école d’horlogerie.

LA FERMETURE DE QUOI ?

Cette année, verra la fermeture du musée des beaux arts, mais également la fermeture de l’école d’horlogerie, qui est en lien avec le musée de temps mais cette fois, pas pour les rénovations. L’école a fermé était dû à l’avancement de la technologie, comme beaucoup de choses aujourd’hui.

le nom du bâtiment aujourd’hui
le nom du bâtiment aujourd’hui

L’avancement

Grâce à l’avancement de la technologie, toutes les choses dans le monde changent dans le passé et dans l’avenir. L’école d’horlogerie a changé avec les progrès.  L’avancée de la mécanique des machines qui étaient utilisées pour la construction des montres a entraîné une modernisation de l’école aussi. Ce n’était pas nécessaire qu’on utilise la même machinerie.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le passé-historique et la Suisse

l'ouverture de l'école d'horlogerie
l’ouverture de l’école d’horlogerie

A la fin du dix-huitième siècle, une grande quantité de personnes Suisse étaient horlogers et ils se sont installés à Besançon. Apres quelques années, il y avait plus de personnes qui ont pris part aux avancements dans l’horlogerie. Puis, Besançon a été nommé la Capitale Française de l’horlogerie. L’école d’horlogerie était très populaire dans le monde, car c’était une école pour apprendre la mécanique avec  la construction des montres. Dans cette époque, la construction des montres était plus intéressante que maintenant.  Tout le monde a voulu faire des montres. Il y a une photo au-dessous de l’école d’horlogerie à la ouverture.

Et maintenant ?

Près de la fin du dix-neuvième siècle, la ville de Besançon produisait plus que 90% des montres françaises. Au vingtième siècle, l’école était devenu une école pour les femmes et les hommes, contrairement aux autres écoles, comme le lycée de Victor Hugo qui est seulement pour les hommes et le lycée de Louis Pasteur pour les femmes. L’école est aussi une école pour la mécanique et l’électricité.

L’INTERVIEW

Le directeur d’ensemble des musées à Besançon

Je suis allé au musée des beaux-arts pour un rendez-vous avec le directeur du musée du temps pour mieux comprendre le musée du temps et l’école d’horlogerie. Quand je lui ai posé mes questions, il m’a dévoilé les secrets de l’école d’horlogerie et l’histoire des horlogeries à Besançon. Mais pas beaucoup car il est directeur depuis seulement 6 ans ! Il est aussi le directeur de tous les musées à Besançon.

Monsieur le directeur Emmanuel Guigon

Monsieur le directeur Emmanuel Guigon

 

Les Questions

Pour commencer, j’ai posé la question,

« Quand l’école a commencé ? »

Il a rependu  que l’école d’horlogerie a commencé le début du vingtième siècle, après, il y avait une augmentation du nombre de personnes qui a voulu savoir la mécanique des montres. Après, il m’a dit que l’école a commencé à Besançon parce qu’il y avait l’espace pour l’horloge et elle devenait très populaire dans cette région. Puis, il a expliqué que l’école était pour tout le monde, au contraire des autres lycées dans cette ville et que le nom est Lycée Jules Haag maintenant. De plus, il a remarqué la raison que l’école a fermée.

« L’école n’a pas fermé. Elle a transformé avec l’usage de la technologie. Dans année 1970 avec le premier ordinateur et l’année 1974 avec la premier machine à commande numérique ».

Alors, la fermeture n’était pas une vraie fermeture ! C’était seulement une évolution. Après, il a expliqué qu’il est le directeur ici à Besançon, pour les rénovations du musée des beaux arts.  En outre, il avait été le directeur d’un musée en Espagne pendant 25 ans !

LA VILLE TRÈS CONNU

l'école national d'horlogerie de mécanique d’électricité aujourd'hui, Lycée Jules Haag
l’école national d’horlogerie de mécanique d’électricité aujourd’hui, Lycée Jules Haag

Les Machines

Alors, l’école d’horlogerie n’a pas fermé. Elle a été transformée grâce aux progrès avec l’avancement de la technologie. Il y a eu un mélange entre le lycée, l’école d’horlogerie et les machines finalement.

L’avenir

Avec l’avenir, il y a beaucoup de choses qui changent. Car avec les progrès de la technologie, il est probable que les choses changeront. Aujourd’hui cette région est encore connue pour l’horlogerie…

Par Tyler HANCSAK

 

 

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *