– 22 mai 2015 –

Un soir inoubliable

Par

J’ai passé un soir inoubliable à Paris en Janvier de cette année à cause des Roms. Mais qui sont les Roms?

En janvier 2015, j’ai failli être volée dans la rue. Un homme m’a abordé et m’a dit dans un anglais approximatif qu’il y avait quelque chose comme de « la merde » sur mon manteau! Je me suis sentie mal à l’aise mais je l’ai remercié et je suis repartie tout de suite sans réfléchir. Après m’être éloignée, j’ai découvert que mon manteau était taché de ketchup. Peu de temps après, j’ai été suivie par 5 hommes. A ce moment, j’avais l’estomac noué bien que je me force à me calmer. Après avoir rassemblé mes esprits et m’être ressourcée, j’ai demandé l’aide à un passant. Il était français. Lui expliquant ce qui venait de se passer, il m’a répondu que ces hommes étaient sûrement des Roms. Son récit m’a bien étonnée. Après avoir pris connaissance de toute l’histoire, il m’a accompagnée gentiment chez moi. Enfin, je suis arrivée saine et sauve chez moi. En réalité rien ne m’avait été volé ce jour-là mais je m’interroge perpétuellement pourquoi les Français identifient souvent les Roms à des voleurs ? Depuis cette l’histoire, j’aimerais mieux connaître les Roms d’un point de vue social et économique et comprendre pourquoi les Français voient cette population minoritaire avec ce regard?

Qui sont les Roms?

Tout d’abord, qui sont les Roms? Selon Wikipedia, « les Roms (ou Rrom) est un terme qui a été adopté en 1971 par l’Union romani internationale (IRU) pour désigner un ensemble de populations, ayant en commun une origine indienne, dont les langues initiales sont originaires du nord-ouest du sous-continent indien et constituant des minorités vivant entre l’Inde et l’Atlantique ainsi que sur le continent américan». Ces populations parlent en langue romani (langue des roms) et vivent en Europe dès le XIe siècle. Les Roms sont également désignés par d’autres mots selon d’où ils viennent: Kalé : aussi appelés Gitans, ils peuplent la péninsule Ibérique et l’Amérique latine. Romanichels, à l’Est de l’Europe (Roumanie, Bulgarie…), ils parlent le Romani ainsi que les langues des pays où ils résident. En France, ils sont appelés « Manouche ».Mais pourquoi les Roms quittent-ils les pays de l’Est? Il y a plusieurs raisons, premièrement, Les Roms souffrent de discriminations diverses, au travail, à l’école et surtout dans l’administration dans leur propres pays d’origine. A en croire les témoignages, l’avenir des enfants pousse de nombreux parents à choisir l’émigration. Même si l’école est obligatoire de 6 à 15 ans, en Roumanie, les Roms rencontrent parfois des difficultés à y inscrire leurs enfants. Aussi l’absence de revenus de travail est une autre raison de départ. Le salaire est insuffisant pour vivre décemment. Enfin, il y a la corruption et la discrimination.

Roumains et Bulgares sont libres de travailler partout dans l’UE

En France, depuis le 1er Janvier 2014, une entreprise a la liberté totale d’embaucher un travailleur roumain ou bulgare. A ce jour, les travailleurs bulgares et roumains seront libres d’exercer n’importe quel travail dans tous les Etats membres de l’Union européenne, au nom du principe de la libre circulation des travailleurs. La France a-t-elle accueilli beaucoup d’immigrés des pays l’Est? A vrai dire, selon France TV INFO, il est difficile d’évaluer précisément le nombre de candidats au départ. Il faut donc se contenter d’un sondage réalisé par l’institut Alpha research, cité par l’AFP. Entre 3 et 4% des Bulgares majeurs interrogés pourraient migrer dans d’autres pays de l’Union européenne, ce qui représente 200 000 personnes. Parmi eux, les trois quarts ont suivi une formation d’enseignement secondaire et supérieure. Selon plusieurs analystes, la plupart des candidats au départ ont déjà fait leurs valises. En outre, d’après L’Express, le nombre de personnes de nationalité roumaine mises en cause pour des faits de délinquance a augmenté de plus de 69% entre 2009 et 2011, selon des statistiques de la direction centrale de la police judiciaire publiées par Le Parisien.

En analysant ces documents concernés, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi ce monsieur a eu cette réaction directe, celle d’assimiler les Roms à des voleurs. Mais puisque maintenant la France leur ouvre une nouvelle possibilité de travailler, je suppose que la quantité de délits commis par les Roms va diminuer.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *