– 19 décembre 2014 –

Emmaüs: Un petit geste qui peut changer le monde

Par

Pensez-vous aider des gens quand vous consommez ? Voilà ce qui m’est arrivé en découvrant une communauté qui auparavant servait à rendre secours aux gens qui ne possédaient pas leur propre domicile dans certains quartiers en France. Cette communauté, qui à la base était une auberge de jeunesse, a été réalisée par l’Abbé Pierre en 1954 et s’appelle « Emmaüs ». La communauté d’Emmaüs a désormais influencé des centaines d’organisations dans le monde.

Je me rappelle le jour où j’ai rendu visite à une camarade japonaise afin d’aller voir ses chinchillas. La première chose que j’ai remarqué lorsque je suis entrée dans son appartement, ce n’était pas la décoration stéréotypée du Japon, des bambous, des tapis roulants bref tout ce que j’avais imaginé de la culture japonaise, mais une somme d’objets et de meubles qui me paraissaient venir d’ailleurs, de tribus africaines. Curieuse, je lui ai demandé si elle avait fait beaucoup de voyages surtout dans les pays africains. Et sa réponse, qui m’a beaucoup étonnée : Non, elle les avait achetés à Emmaüs. Peut-être qu’à ce moment à, à cause de mon air égaré, m’a-t-elle invitée d’y aller ensemble le samedi suivant.

Balade à vélo.

Comme promis, ce samedi là, on y est allées à vélo. On s’est retrouvé

Trajet à vélo depuis Centre-ville à Emmaüs de Besançon
Trajet à vélo depuis Centre-ville à Emmaüs de Besançon

dans la rue du Général Lecourbe à 8h du matin parce que l’ouverture est à 9h. On a suivi le chemin le long du Doubs en direction du chemin d’Avanne-Avenney. Ce trajet a pris environs 40 minutes car en même temps, c’était une bonne occasion de profiter du beau temps et prendre des photos. En plus, les gens qu’on a croisés nous apparaissaient très sympas, on échangeait sans cesse des salutations. Enfin, après presque une heure de pédalage, on est arrivées devant Emmaüs. C’est un bâtiment bleu qui n’apparait pas vraiment grand. Cependant, ce qui m’a intéressée le plus, c’était une énorme voiture garée sur le parking. Cela indiquait qu’on allait rencontrer beaucoup de gens.

Grande découverte

Quel étonnement j’ai eu alors que je venais tout juste de franchir le pas de la porte ! Devant moi, plusieurs rayons étaient alignés. Le plus proche de la porte d’entrée, c’était celui des objets électroménagers, ensuite les ustensiles de cuisines, de l’autre côté, le rayon pour les jouets, les disques, au fond, les meubles, les vêtements, les livres et bien d’autres babioles. On peut trouver des plus simples aux plus extraordinaires. Au milieu de ce hangar, il y avait un grand comptoir de forme carrée où étaient attachés les rayons.
Alors, comment ça fonctionne ? C’est hyper simple !

Emmaüs à Besançon
Emmaüs à Besançon

« Vous flânez, cherchez les objets qui vous conviennent. S’il vous intéresse, vous le montrez à, soit un monsieur soit une dame au comptoir, qui s’occupe du rayon où vous avez trouvé vos affaires. Après, vous allez recevoir une petite étiquette colorée qui sert à informer la caisse des achats que vous allez faire. Avec l’étiquette, vous n’aurez pas besoin d’amener par exemple les livres, les vêtements et les autres choses partout ! « , explique joyeusement un monsieur, la soixantaine, en face de moi. Il est bénévole et travaille à Emmaüs depuis quelques années.

Certes, les objets vendus sont d’occasion, ils ne sont pas tout neufs mais quand même, dans un état satisfaisant. « Emmaüs je trouve que c’est génial. Ici, on peut trouver diverses choses. Le prix me semble très bon marché, par exemple, si vous voulez acheter des livres ici, ça ne vous coûte que quelques euros par livre. C’est adapté aux autres articles. Pour les gens qui aiment économiser ou ne sont pas très aisés, je vous invite d’y venir », raconte une jeune fille, qui étudie à l’Université de Franche-Comté. Certainement, elle dit la vérité car à la fin, j’en avais seulement pour 10€ de trois romans, deux pantalons et une paire de rollers !

Emmaüs a influencé le monde entier.

Cet acte me paraît être un moyen pour donner un nouvel espoir à ceux qui en ont besoin. A la suite d’une observation sur la Toile et quelques

Communauté Emmaüs Aguilas, Piura, Pérou
Communauté Emmaüs Aguilas, Piura, Pérou

sources écrites, il semble que cette communauté est bien implantée dans la société. Aujourd’hui, Emmaüs non seulement peut être trouvé dans toutes les villes de France, mais aussi dans 36 pays du monde. Cette association a le même objectif partout : améliorer la vie des gens sans domiciles fixes. En achetant un produit à Emmaüs, votre argent sera utilisé à soutenir le mouvement pour qu’il puisse continuer à aider les bénéficiaires. Si tous les gens font la même action, on pourra sauver la civilisation. Autrement dit, c’est un acte de solidarité. C’est simple, non ?

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *